Tibco Spotfire

Analyse des données structurées et non structurées pour mieux comprendre et anticiper le comportement client

Vous pouvez donner votre avis sur l'analyse des données sur le forum : Commentez Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

Les deux auteurs

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

Comment analyser conjointement vos données transactionnelles et les données non structurées de votre écosystème ?

Comment contextualiser vos données CRM en les rapprochant de vos données issues des réseaux sociaux - Facebook, Twitter -, du web et des e-mails ?

Comment bénéficier du cloud pour votre environnement big data en combinant des approches de gestion de données SQL et NoSQL stockées dans Hadoop ?

Philippe Nieuwbourg, Analyste expert en business intelligence et fondateur du site Decideo et Sébastien Demanche, Consultant TIBCO Spotfire répondent à ces questions lors de ce webinar.

II. Au sommaire

  • Les entreprises tirent parti du croisement de leurs données internes (relationnelles et structurées) avec les données externes (non relationnelles et souvent peu ou non structurées) collectées au travers des médias sociaux, principalement dans les domaines du marketing, des ventes et de la fidélisation client.  Cas pratiques.
  • Stockées dans des systèmes de type Hadoop, ces données sont combinées et analysées. L'analyse visuelle permet de comprendre des phénomènes et d'enclencher des actions de conquête de nouveaux marchés, de rétention et de fidélisation du client. Démo live TIBCO Spotfire.

III. Suivre la vidéo

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2016 Philippe Nieuwbourg. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.